Être femme de cuisinier

être femme de cuisinierJ’avais envie de vous parler de mon quotidien, du quotidien d’une femme en couple avec un homme qui a un métier pas comme les autres. Certaines doivent se demander : comment ça pas comme les autres ? Un métier de passion et avec des horaires complètement décalés. Cette période de fêtes ne fait que marquer davantage ce décalage. Certes ce n’est pas le seul métier dans ce

Travailler quand les autres sont en repos.

Être femme de cuisinier c’est passer la majorité des soirées seule. Manger seule. C’est aussi passer son week-end sans lui et être invitée sans lui. Un repas entre amis en couple et être celle qui vient seule. C’est essayer de se rendre disponible dès que possible en milieu d’après-midi pour le voir pendant sa coupure. Selon les restaurants, c’est souvent passer les fêtes sans lui ou les fêter en décalage. Avoir un quotidien de célibataire tout en étant en couple.

Mais c’est aussi partager sa vie avec quelqu’un de passionné par son métier, quelqu’un qui aime vous faire de bons petits plats dès qu’il le peut. C’est prendre soin de son couple un maximum et ne pas avoir peur de se lasser.

Bientôt nous serons trois, nos moments à deux, comme tous jeunes parents se feront moins nombreux. Ils sont déjà rares alors oui ça m’inquiète. Certains soirs, seule face à mon assiette, j’envie ces couples qui passent chacune de leur soirée ensemble. J’imagine ces repas en famille que nous n’aurons que trois soirs par semaine et donc tous ces autres où mon fils et moi attendrons cet homme à qui on tient tant. Ce n’est pas tous les jours facile

Cependant, pour  rien au monde je ne cèderais ma place car être femme de cuisinier c’est aussi avoir du temps pour soi tout en profitant un maximum des moments à deux : rares et précieux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *